29 juillet, 2016

Diversification des cultures

Le régime basique des familles du Sénégal avec lesquelles nous travaillons est composé d’ hydrates de carbone, spécialement du riz et de millet. Dans la majorité de leurs plats on met une petite portion de légumes, mais c’est insuffisante et peu variée. À Ngueniène, un village près de la côte, le poisson est relativement accessible mais la viande est un luxe permis rarement.

Par les caractéristiques climatiques du pays, avec une saison sèche d’octobre à mai et une saison humide de juin à septembre, on a l’habitude de différencier la culture de saison des pluies et la culture hors saison.

D’habitude, dans la sphère familiale de taille moyenne, cacahuètes et millet ou sorgho sont semés dans la saison des pluies, et c’est l’homme celui qui assume la responsabilité de la culture.
Parfois les femmes du village ont un petit terrain communautaire dans lequel elles cultivent quelques légumes comme des oignons, des tomates, des piments… hors saison, mais en général le terrain dont elles disposent n’est plus que quelques dizaines de mètres carrés.

Pour renforcer l’indépendance des communautés rurales par rapport au marché et leur sécurité alimentaire, il nous semble important réduire l’importance de la culture de la cacahuète, un produit dédié uniquement à la vente, pour accroître la présence d’autres cultures destinées à l’autoconsommation.

Nous réalisons une évaluation nuttritionnel pour pouvoir évaluer quelles cultures pourraient apporter les composants alimentaires dont ils manquent. Une fois identifiés, nous proposons aux agriculteurs l’implantation de la culture et si la réponse est positive, nous nous documentons sur sa viabilité dans le terrain, sur la base d’information climatique et de qualité du sol. L’étape suivante consiste à obtenir graine de qualité, leur permettant d’obtenir des plantes vigoureuses, saines, adaptées à l’environnement, et qui peut être sélectionnée pour la conserver et pour l’utiliser dans la saison suivante.

Nous accompagnons l’agriculteur pendant les premiers cycles de culture, pour qu’ils puissent profiter au maximum des ressources que nous leur offrons, et nous essayons que le nouvel aliment soit utile, en substance, pour avoir une incidence sur l’amélioration du régime de chaque famille.

  • Agricultores cosechando gombo
    Agricultores cosechando gombo
  • Plantas de berenjena
    Plantas de berenjena
  • Plantación de cacahuete
    Plantación de cacahuete
  • Sorgo
    Sorgo
  • Planta de tomate
    Planta de tomate
  • Sorgo
    Sorgo
  • Agricultora transportando cacahuete tras el secado
    Agricultora transportando cacahuete tras el secado
  • Reservas de mijo
    Reservas de mijo
  • Plantación de cacahuete en cosecha
    Plantación de cacahuete en cosecha